Halldeslocataires.com Halldeslocataires.com


locataire
Appartement   Maison  
 
Loyer
  € 
  €
 
Surface
  m2 
  m2
 
Type(s)
  pièce(s)
  pièce(s)
  Rechercher
Actualités
  • 02/10/2013« Éco-rénover » : les nouvelles aides à la rénovation thermique ...
    Plan d’action du gouvernement, pour réduire la facture énergétique des m& ...
  • 02/10/2013Les aides au logement n’augmenteront pas en 2014 ...
    Une économie estimée à 177 millions d’euros ...
  • La colocation

    Pour des raisons financières ou pour éviter la solitude, de plus en plus de locataires décident de partager un logement à plusieurs, tout en étant chacun signataire d'un contrat de location avec le même propriétaire.

    La colocation est une location comme une autre. Il suffit de bien faire attention à ce que tous les noms des colocataires figurent sur le bail. Si un seul nom figure sur le bail et qu'il y a plusieurs personnes vivant dans le logement, il s'agit alors d'une sous-location. Les conséquences peuvent être lourdes (résiliation du bail, paiement de dommages et intérêts au bailleur...)
     
    Qu'est-ce que la clause de solidarité ?
    La clause de solidarité induit que chaque locataire reste solidaire de ses colocataires. Ainsi, en cas d'impayé de loyer, le bailleur pourra exiger de l'un des colocataires le paiement de l'intégralité de la dette. D'autre part, en cas de départ, le colocataire reste redevable de sa part du loyer jusqu'à l'expiration du bail.
    • Caution solidaire :
      La personne qui se porte caution solidaire pour l'un des colocataires s'engage à payer la totalité du loyer et des charges pour tous les colocataires en cas de défaillance.
       
    • Caution simple :
      Le cautionnaire n'est engagé que sur la quote-part du colocataire concerné et sur la durée du bail.

    Si l'un des colocataires quitte le logement en cours de bail, il ne peut pas récupérer immédiatement sa part du dépôt de garantie. Pour récupérer sa quote-part, le colocataire devra attendre l'expiration du bail.

    Le colocataire qui souhaite quitter le logement doit respecter un préavis de 1 ou 3 mois selon les cas. Le locataire doit informer le propriétaire de son départ par lettre recommandée avec accusé de réception. Pendant cette période, le locataire doit continuer à payer le loyer et les charges.
     
    Lorsque la période de préavis prend fin, le colocataire ne peut plus être tenu responsable des impayés sauf si une clause de solidarité a été prévue au contrat.
     

     

    Publiez gratuitement votre annonce de location !

    Vous serez mis en contact direct avec les candidats locataires intéressés par votre offre.

    Restez maître de votre location grâce à notre logiciel !

    Logiciel d'aide à la gestion pour simplifier le suivi administratif et comptable de votre location.

    Confiez la mise en location à notre agence partenaire...

    ... et bénéficiez de notre logiciel d'aide à la gestion.
    (*) à la signature du bail.